Avoine Zone Groove 2018 : Grande Scène

Rag'N Bone Man, Hollysiz, Brigitte, Claudio Capéo font partie des artistes qui fouleront la scène principale d'Avoine Zone Groove 2018!

 

Vendredi 29 juin

Samedi 30 juin

Dimanche 1er juillet

20h30

Gunwood

20h30

Hollysiz

17h30Gaël Faure

22h30

Rag’n Bone Man

22h30

 Brigitte

19h00Claudio Capéo

 

 

Vendredi 29 juin

 

20h30

GUNWOOD

Si bluegrass, folk ou blues constituent la base de leurs influences, les trois comparses de Gunwood ne se sont pas privés d’écouter Rage Against the Machine ou Radiohead. Leur premier album, « Traveling Soul », fait apparaitre dans nos esprits des images de grands espaces de l’ouest américain, des paysages rêvés baignés de soleil, en bref Gunwood est une machine à voyager…
Pour André Manoukian, Gunwood s’inspire de la mythologie du Far West et descend d’un Neil Young, d’un Leonard Cohen ou des Dubliners et offre une « folk de gros calibre ».
Les guitares sonnent toujours juste, la rythmique est toujours de bon goût, la diversité de leur musique est imparable et sur scène, aucun doute, ils savent y faire.

 

 

 

 

 

 


22h30

RAG’N’BONE MAN

Rory Graham, plus connu sous le nom de Rag’N’Bone Man, poursuit sa tournée européenne « l’Overproof Tour » et fait escale à Avoine. Jouant des titres de son album certifié multi-platine, Rag’N’Bone Man parcourt l’Europe depuis l’automne dernier à la rencontre de son public.
Le succès phénoménal de son single Human dans le monde, sacré disque de diamant en France et platine dans 8 pays, fait suite à des années de concerts sans répit pour Rory. A l’âge de 15 ans, il a commencé à rapper dans sa ville de Uckfield puis, à 19 ans, a commencé à chanter dans des soirées Blues. Son amour pour le Blues et le Rap s’est rapidement développé en quelque chose de plus grand, voyageant régulièrement à Londres pour participer à des soirées de Hip Hop à Brixton.
Chargé d’influences raffinées, Rag ‘N’ Bone Man, un nom fort murmuré dans le milieu underground depuis quelques années, se dévoile enfin au grand public à travers un album poignant et une présence scénique remarquable… à voir absolument.

 

Samedi 30 juin

 

20h30

HOLLYSIZ

HollySiz revient avec un deuxième album, Rather Than Talking, après une tournée de plus de 100 dates à travers la France, des festivals en Angleterre et un disque d’or.
Issues d’univers très différents, ses rencontres avec d’autres cultures ont permis à HollySiz d’inventer un langage nouveau, rythmique, de se servir de sa voix, plus claire et minérale, comme d’un instrument à percussion. Son album est une invitation à transformer chaque expérience vécue, douloureuse ou heureuse, en une danse, une force, un dépassement de soi. Parce qu’au fil de ses voyages et de ses rencontres, HollySiz s’est confrontée à ce vertige de l’inconnu ; elle a pu expérimenter, tomber, se relever, encore et encore, pour tenter d’aller au plus juste d’elle-même. Rather Than Talking, débordant de l’urgence et de l’excitation du live, se veut démonstratif et organique. Conçu avec des musiciens et collaborateurs toujours divers (Adrien Gallo, Owlle…) mais aussi fidèles (Yodelice, Xavier Caux), il a été écrit comme une montée d’adrénaline.
Plutôt que de grands discours, HollySiz nous invite à exulter avec elle.

 

 

 

 

 

22h30

BRIGITTE

Avec « Et vous, tu m’aimes ? », sorti en 2011, Brigitte a reçu un oui franc et massif du public : double disque de platine et une victoire de la musique. Après ce succès fulgurant, Brigitte confirme son statut d’artiste majeure de la scène française en 2014 avec le second opus, « A bouche que veux-tu ». Sur scène, le duo envoute, séduit et crée l’évènement à chacun de ses passages. Le résultat ? Des tournées de plus de 200 concerts à travers la France et le monde.
Le 3ème album de Brigitte, intitulé « Nues », est sorti fin 2017. On y croise nos pères, nos pairs, nos sœurs, nos intimes étrangers, nos alliés, nos idoles, nos amours pour l’histoire, nos amours pour la vie, et nos filles tant aimées. Puissante et prête à exploser à tout moment, Brigitte ne s’est jamais montrée si forte et fragile à la fois. Grandes sœurs idéales, Aurélie et Sylvie affrontent leurs plus grandes blessures dans des textes sobres et simples qui frappent comme un uppercut à l’estomac. Jamais un album n’aura autant ressemblé à ses auteurs interprètes.

 

 

 

 

Dimanche 1er juillet

 

17h30

GAEL FAURE

Adoubé par Dominique A comme son “chien fou des montagnes”, l’Ardéchois signe “Regain”, un album tordant le cou à une folk trop sage. Un album plus intime entre folk élégant et pop enjouée.
Chanteur mais aussi compositeur, Gaël Faure est un de ces chamanes qui, avec deux accords, fabrique des airs qui soudain emplissent les oreilles, le cœur et l’âme et résistent aux efforts de toutes les chansons qui s’invitent derrière pour les détrôner. Et sa voix porte un sortilège curieux, difficilement définissable, dans le même genre que celui qui, jadis, a installé Yves Montand voire Neil Young dans la mémoire sensible d’une génération – le timbre, le grain, la couleur, le souffle, sait-on ?
Peu importe. Il a cette grâce des artistes dont le talent éclate en évidences, abolissant les questions d’origine et de parcours.
Dans son dernier album « Regain », les chansons trouvent leurs couleurs folk, limpides et vastes comme un ciel d’hiver.

 

17h30

CLAUDIO CAPEO

Un artiste au timbre de voix à part
Claudio est un véritable showman, il surprend par sa puissance vocale et sa gouaille qui rappelle celle des chanteurs de rue ou de bals.
Car cet accordéoniste chevronné a déjà une longue route derrière lui. Depuis 2016, il a déjà apprivoisé les plus grandes scènes de France. De la rue à la scène, il affine son style et se fait repérer pour participer à The Voice 5. Claudio Capéo séduit les juges par son interprétation de Chez Laurette de Michel Delpech et accède aux battles aux côtés de Florent Pagny. Une expérience qui lui permet de rencontrer son parolier et son label Jo&Co.
S’il reconnaît que son accordéon est une arme de séduction massive, il ne se ferme pas à des sonorités plus modernes qui donnent à ces morceaux cette accessibilité. Celui qui souhaite redonner ses lettres de noblesses à la chanson réaliste, se place au carrefour de Zaz et de Brassens. Avec des textes engagés et des mélodies entraînantes, il teinte sa musique de ce qui la fait populaire : la vie des gens.

 

programmation des concerts gratuits, suivez ce lien

Partager cette page sur :