Aménagements réalisés

Découvrez ci-dessous les derniers aménagements réalisés.

en 2017

Rénovation de l’école maternelle

Le bâtiment datait des années 70. Malgré plusieurs modernisations, il était nécessaire d’engager des travaux afin d’adapter ce bâtiment aux besoins actuels, aux normes d’accessibilité et aux exigences environnementales. Pour ce faire, l’ensemble des menuiseries a été remplacé, l’isolation des toits a été refaite et les bâtiments ont été isolés par l’extérieur.
La chaudière a été changée et l’isolation acoustique a été refaite.
La rénovation énergétique globale assure désormais un meilleur confort, mais surtout une diminution par trois de la consommation énergétique des bâtiments.

Toutes les salles de classes, d’activités et les circulations ont été complètement remodelées (plafond, ouvertures, sol, peintures éclairage), les sanitaires ont été modernisés pour être encore plus adaptés aux enfants. Une extension de 50 m² sur l’aile « Est » accueille un local pour les ATSEM et un bureau pour le responsable du restaurant scolaire.

L’ensemble des travaux représente un coût de 1 189 700 €, la Région et l’État ayant attribués respectivement des subventions de 75 200 € et de 149 000 €.

 

Rénovation de la salle des fêtes

Les travaux ont débuté en septembre 2016 par la démolition de la couverture et de l’intérieur (cloisons, sol, plancher, électricité, plomberie et chauffage) de la salle Mansart et de la salle des fêtes.

Ils se sont poursuivis par :

  • l’isolation des murs par l’extérieur,
  • le remplacement des menuiseries et de la couverture,
  • le réaménagement intérieur avec un agrandissement de la salle principale,
  • la suppression de la verrière de la salle Mansart pour des raisons de confort thermique et de consommations énergétiques,
  • l’implantation d’une nouvelle cuisine qui datait de l’origine du bâtiment c’est-à-dire de 1970,
  • un nouvel agencement des sanitaires.

Ces modifications permettent de bien séparer la salle des fêtes de la salle Mansart, en créant deux espaces bien distincts et indépendants.
Le facteur acoustique a été pris en compte dans cette réhabilitation par un traitement qui permet à la fois de limiter les nuisances sonores pour les riverains et d’améliorer le confort acoustique intérieur.

Intérieur de la salle des fêtes

Salle Mansart

 

 

Terrains de Tennis

La commune a souhaité rénover les surfaces en terre battue car elles présentaient des coûts d’entretien importants. Compte tenu de leur vétusté, la ville a décidé d’un changement complet des matériaux de surface.

La technologie choisie en collaboration avec l’USEAB tennis, est un revêtement de terre artificielle composé d’un textile aiguilleté dans lequel s’imbrique de la brique pilée.

Pour parfaire cette rénovation, la commune a refait l’éclairage des terrains avec un matériel à LED plus performant.

Tous ces travaux ont engendré un investissement de 134 000 €TTC qui sera rapidement amorti par la réduction des coûts de maintenance et d’entretien annuels.

Très attendus, ces nouveaux terrains font l’unanimité auprès des joueurs, les nouveaux matériaux proposant une surface conjuguant qualité de jeu et confort. Ce nouveau revêtement permet en plus une utilisation des terrains tout au long de l’année, et le nouvel éclairage offre une plage horaire d’utilisation plus importante.

Nouveau terrain de tennis

Aire de jeux au Lac Mousseau

Une partie de l’aire de jeux du Lac Mousseau a été refaite pour la tranche 3 à 8 ans. Les jeux usés et dangereux ont été retirés au profit de jeux en matière résistante.

 

En 2016

Le Parc Lepez a été inauguré en mai 2016

Cette réhabilitation qui a duré trois mois, offre un nouveau visage au centre-bourg.

Avoine_1_SativaPaysage©
Véritable projet urbanistique, cette réalisation répond à plusieurs objectifs :

  • optimisation du stationnement avec une augmentation du nombre de places en passant de 9 à 20 emplacements ;
  • implantation du marché dans un cadre plus agréable et aménagé lui offrant une meilleure sécurité et une
    bonne visibilité ;
  • maintien de la surface des espaces verts avec une augmentation d’arbres plantés (11 plantés et 4 arrachés).

Le projet a également intégré les besoins des piétons et des personnes à mobilité réduite. Des allées adaptées ont été aménagées à l’intérieur du Parc.

Ces agencements apportent une respiration à cette partie du centre-bourg très passante, tout en alliant modernité et bien-être.

 

 

Rénovations d’habitations

Le 44 rue Marcel Vignaud

C’est une rénovation conséquente qui s’est achèvé après dix mois de travaux. La façade, les menuiseries, l’isolation et l’agencement intérieurs ont complètement été refaits pour proposer deux logements F3 dont un au rez-de-chaussée accessible aux personnes à mobilité réduite. Ces logements sont proposés à la location.

Logement situé au-dessus de l’école maternelle

Ce logement a fait l’objet d’une réhabilitation complète. Celle-ci concernait des travaux d’isolation énergétique et le réaménagement intérieur. Composé de trois chambres, d’un séjour salon, ce logement F5 est proposé à la location.

 

Pont du Néman

Afin de définir la portance maximale du pont et de s’assurer de sa solidité, la commune a fait réaliser un diagnostic géotechnique et un autre portant sur les structures béton de l’ouvrage. En déterminant une charge maximale de huit tonnes, cette étude autorise une utilisation plus importante de l’ouvrage. Toutefois, elle n’autorise pas la circulation des véhicules sur les trottoirs.

Une signalisation adaptée a été installée afin d’informer les usagers de cette restriction.
Pour la pérennité du pont, des travaux d’étanchéité seront entrepris dans les années à venir.

 

Rénovation des allées des « Bonnes greniers »

Toutes les allées piétonnes du quartier ont été renovées afin de respecter la charte zéro phyto. Cela consiste en la mise en place d’un type de revêtement qui limite la pousse des herbes et permet un entretien plus aisé par action mécanique ou thermique.

 

Création de jardins familiaux et éducatifs

Inaugurés au printemps  2016, les jardins familiaux sont constitués de 16 parcelles de 50 à 150 m².

Chaque parcelle dispose d’un espace de pleine terre clôturé, d’un point d’eau brute, d’un abri de jardin et d’un récupérateur d’eau de pluie.

Les jardiniers partagent un espace commun doté d’un grand composteur et d’un lieu de vie agrémenté d’une table de pique-nique et d’arbres fruitiers.

Plus d’infos

Des jardins éducatifs ont été installés près de la rue du Chemin de fer. Ils sont destinés à des activités pour les enfants des écoles et du collège, et pour le public du centre social intercommunal du Véron.

 

Espace Hilaire Mureau

Les locaux datant des années 60, anciennement de l’entreprise TGRC, ont subi un relooking intérieur et extérieur afin de proposer de meilleures conditions d’accueil pour les occupants.

L’intérieur a été rafraîchi et les abords extérieurs ont été aménagés, ce qui confère au bâtiment de réelles fonctionnalités de locaux tertiaires.
Avec ces changements, l’espace a pu répondre aux besoins des associations ERCA (association électronique radio club), APE des écoles Henri Matisse et Joliot-Curie, de la Compagnie du Petit Monde et de l’entreprise d’intérim DLSI.

Suite à ces travaux, l’équipe municipale a souhaité baptiser ce bâtiment « espace Hilaire Mureau » qui fut maire d’Avoine et prisonnier de la guerre 1914-1918. C’est lui qui, dans les années 1950, a négocié avec les pouvoirs publics l’implantation de la première centrale nucléaire de France ».

Partager cette page sur :